Excursion Head buisson

Excursion Capo Mannu

Planifiez votre excursion dans la région d'Oristano

Description de l'itinéraire ........

L’excursion part du parking pour bateaux de Mandriola.
Poursuivez sur un chemin de gravier en hausse, qui conduit à proximitè du phare; la montée n’est pas haute, elle est entierement pédalable et offer une belle vue sur mer et sur l’Île voisine de Malu Entu. Puis vous allez suivre une série de montées et descentes à affronter avec prudence, à cause des brèves descentes pierreuses et sableuses, jusqu’au versant du cap qui débouche vers les localités de Sa Mesa Longa et Su Pallosu, aux abords immédiats de la vieille tour espagnole récemment restaurée.
La descent a deux possibles variantes: l’une difficile pour la présence de pierres, canals et d’autres obstacles, l’autre plus fluide qui court en parallèle jusqu’à rejoindre l’autre chemin.
Une fois arrivé à la plage de Sa Mesa Longa il faudra traverser une route de terre utilisée comme parking. Après une courte montée prenez un raccourci à travers le bois, qui mène au point de départ.
En poursuivant le long de la falaise, vous devrez suivre des traits sableux à pied pour rejoindre Su Pallosu et puis poursuivre vers la petite étendue d’eau Sa Marigosa, qui on suivra à pied toujours à cause de la sable. Quand vous arrivez dans la localité de Sa Rocca Tunda, il faudra être vigilant pour la présence des voitures sur les chemins.
Pousuivez sur une route goudronnée pour un bref traite, puis on retournera à la mer dans la localité de Su Crastu Biancu.
Ensuite continuez sur la côte jusq’à la localité Scab’e Sai, ou on peut observer les ruines de la tour du même nom, la chaîne de montagnes du Montiferru et les sites de baignade de Torre del Pozzo, S’Archittu et Santa Caterina di Pittinurri; on peut aussi voir la pinède de Is Arenas dans sa pleine ampleur. Une courte descente vous mènera à l’exutoir artificiel du petit étang de Is Benas, accessible après une dernière montée raide et un sentier qui débouche dans la garrigue. Pour rejoindre la pinède de Is Arenas et pédaler dans les arbres il faudra traverser les espaces de la pêcherie et un pont en bois sans protection.
Le retour aura lieu entierement sur gravis, en évitant la montée jusqu’au cap; après une courte montée suivez le raccourci à travers le bois qui vous mènera au point de départ.


Randonnée pédestre de Sinis Peninsula

Randonnée péninsule Sinis

Planifiez votre excursion dans la région d'Oristano

Description de l'itinéraire....

Le point de rendez-vous, de départ et d’arrivée est dans la localité de Sa Rodia, auprés de Bike Or.
Poursuivez sur la piste cyclable de Viale Repubblica, traversez le pont, puis allez droit aux rond-points et continuez vers Cabras. Au bout d’environ 7 km de routes goudronnées, traversez le pont sur le canal d’évacuation et prenez a droit sur le chamin de terre qui mène au petit village de San Salvatore. Avant de poursuivre avec l’excursion, vous pourrez décider de visiter l’église du village et l’hypogée pour en admirer l’intérieur. En quittant le village, descendez pour les allées et vous longerez les ruines de l’époque romaine et observerez les nuraghes Leporada et Sa Ruda.
Rapidemment vous arriverez au croisement avec la route de Is Arutas, prenez à gauche et continuez sur une route goudronnée jusqu’au carrefour où vous poursuivrez à noveauu sur le chemin de terre.
Vous arriverez au sommet d’une colline et de ce point vous verrez la mer, qui vous rejoindrez en descendant à travers les champs.
Poursuiver sur le chemin de terre à droit et vous arriverez à la fameuse plage de Is Arutas (aux grains de riz) et continuez long de la côte jusqu’à atteindre l’oasi pour la faune de Turr’e Seu, où vous pourrez voir des petites tortues.
Pèdalez à travers de la garrigue caractéristique du Sinis jusqu’à la descente qui mène à la bourgade de Funtana Meiga et puis à San Giovanni di Sinis. Long de la rue vous pourrez admirer la carrière sur mer, des tombes à chambre et ce qu’il reste de l’ancienne nécropole septentrionale, jusqu’à atteindre l’église paléochrétienne consacrée à Saint Jean Baptiste.
Au bout de quelques kilomètres vous pourres observer les ruines de l’ancienne ville de Tharros, crée sur un emplacement fréquenté depuis des temps très reculés et habité par une population nuragique qui y fondèrent un village et construisirent un nuraghe très complexe dans la zone où les Phéniciens ensuite réalisaient le Tophet. Continuez tout droit, montez une colline assez difficile qui vous emmenera pedaler entre la Tour Espagnole et les quartiers résidentiels de l’ancienne ville et puis une descente tout aussi difficile qui vous mènera à l’isthme – le mer d’un côté, le golfe d’Oristano de l’autre.
En poursuivant vous trouverez une autre montée vers Cap San Marco et le phare, où vous pourrez faire de belles photos.
Sur le chemin du retour vous pourrez observer, sur la droite, la zone de Su Siccu et les bancs de sable qui forment la lagune de Mistras, siège de la pêcherie et étape privilégiée pour les flamants roses et autres oiseaux. En outre cette étendue d’eau est traversée par les kitesurf qui y trouvent les conditions idéales pour la navigation et leurs tricks.
L’itinéraire poursuit ensuite sur la route goudronnée qui vous mènera sur le chemin du retour.